DESIGN THINKING
L'UX Designer Facilitateur d'atelier Design Thinking
L’expérience utilisateur, celle à qui nous donnons le petit nom d’UX, fait partie intégrante de la conception digitale. Sans elle, nos produits et services ne répondraient à aucun besoin et ne seraient probablement pas utilisés. Pour s’assurer des bonnes pratiques et méthodes, c’est l’UX Designer qui est en charge de la co-conception et de la qualité de l’expérience tout au long d’un parcours. Il est également l’assurance de ne pas s’écarter du besoin utilisateur. Un UX designer ne travaille pas seul, il collabore avec le métier, les utilisateurs et toutes les parties prenantes d’un projet. En phase de cadrage, de démarrage, et tout au long de la phase de conception, il embarque avec sa casquette de facilitateur, ces profils d’experts et les utilisateurs dans des ateliers de co-créativité. La conception d’un service ou produit est un travail d’équipe où chacun apporte son expertise aux travers d’ateliers et d’évènements collaboratifs tel que Design Sprint (3 ou 5 jours d’ateliers de co-conception) et Kick Off (journée de rencontre de l’équipe impliquée dans le projet et qui acte son lancement). Le plus souvent, l’UX designer applique les méthodes issues du Design Thinking. La conception de services et produits digitaux est ainsi ponctuée de 4 grandes phases : Découvrir, Définir, Prototyper et Tester, qui successivement converge et diverge. C’est pour cela que ces phases sont souvent représentées par un modèle de double diamant.
La phase « Découvrir» est une phase de recherche qui permet d’acquérir la connaissance utilisateur, d’être en empathie.
La phase « Définir » est une phase d’identification des problèmes et des opportunités.
La phase « Prototyper » est la phase d’idéation, celle ou les idées émergent.
La phase « Tester » permet à une hypothèse d’être éprouvée pour l’améliorer en apportant un parcours fluide et compréhensible par l’utilisateur.
L’expérience utilisateur c’est l’assurance d’un service ou produit utile qui répondra à un besoin, elle évite des incompréhensions en amont de la phase de développement pour avancer plus sereinement, et surtout elle implique toutes les parties prenantes en tant que co-créateurs du projet. C’est par l’expertise de chacun que nous construisons nos futurs outils digitaux.